Logo - Entente Interdépartemental entre Causses et Cévennes

Fermer

EN ES

Fermer

Bienvenue sur le site internet dédié à l’inscription

des Causses et des Cévennes

sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO

Ce site vient d’être mis en ligne et est en encore en phase de construction active.

Merci de votre compréhension pour les coquilles, rubriques non terminées ou photos manquantes, tout sera rapidement en place pour une expérience optimale !

Causses & Cévennes

Patrimoine mondial de l'UNESCO

Un paysage culturel de l'agropastoralisme méditerranéen

Le territoire des Causses et des Cévennes a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’humanité, car il représente un témoignage et un exemple exceptionnel de la culture agropastorale méditerranéenne et des savoir-faire qui lui sont associés.

Ce paysage culturel, façonné depuis des millénaires par l’activité agropastorale, constitue un large territoire de plus de 3 000 km² situé au sud du Massif-Central en région Occitanie et à la croisée de 4 départements : l’Aveyron, le Gard, l’Hérault et la Lozère.

En savoir plus
Habitants - Entente Interdépartementale entre Causses et Cévennes
22 000 habitants

Exploitations agricoles - Entente Interdépartementale entre Causses et Cévennes
1 400 exploitations agricoles

Essentiellement en élevage

Superficie du territoire - Entente Interdépartementale entre Causses et Cévennes
3 000 km² inscrits

50% de surface agricole dont 80% de surface pastorale

Animaux d'élevage - Entente Interdépartementale entre Causses et Cévennes
167 000 animaux d'élevage

Brebis, ovins, caprins et bovins

Illustration paysage - Entente Interdépartementale des Causses et des Cévennes
Illustration paysage - Entente Interdépartementale des Causses et des Cévennes

Une histoire millénaire

Depuis des millénaires, l'activité agropastorale sédentaire ou transhumante, ovine, bovine ou caprine, permet aux hommes de vivre sur ce territoire, de maintenir de vastes espaces ouverts pour le pâturage des troupeaux et de façonner des paysages identitaires et emblématiques.
En effet, le paysage actuel est le résultat des organisations agropastorales successives dont il en conserve encore les nombreuses traces.

Paysage - Entente Interdépartementale entre Causses et Cévennes
Dès le néolithique

Les recherches archéologiques démontrent que dès le néolithique moyen (5 000 à 2 500 av. JC) les Causses et les Cévennes furent parcourus par des populations qui pratiquaient notamment l’élevage.

Paysage - Entente Interdépartementale entre Causses et Cévennes
Au moyen âge

Le travail des moines de l'ordre des Templiers et des Hospitaliers a été fondamental pour l'organisation économique de l'élevage, en particulier sur les grands causses.

Paysage - Entente Interdépartementale entre Causses et Cévennes
XIXème siècle

L’apogée démographique du territoire est atteinte au milieu du XIXème siècle, avec un essor économique important : élevage et pastoralisme, élevage du ver à soie et filatures, châtaigneraie, mines.

Des Causses

Larges plateaux

Les grands causses représentent d'importants plateaux calcaires s'étendant entre 800 et 1 200 mètres d'altitude, découpés par d'étroites gorges. Ces espaces emblématiques et identitaires des causses sont largement dédiés à l'élevage ovin, offrant des étendues pastorales d'apparence steppique où la pierre prédomine. Les zones cultivées se concentrent principalement dans les dolines, de petites dépressions argileuses fertiles aux contours arrondis. L'absence d'eau en surface a conduit à la création d'un patrimoine ingénieux et unique dédié à la gestion de cette ressource précieuse.

En savoir plus
Illustration paysage - Entente Interdépartementale des Causses et des Cévennes

Deux paysages, une culture

La nature de ce paysage culturel est étroitement liée aux activités pastorales extensives qui permettent de maintenir des milieux ouverts, en particulier les pelouses d'allure steppique des causses calcaires, les pelouses d’altitude situées entre 1 300 mètres et 1 700 mètres sur les monts granitiques et les landes à callune typique des Cévennes schisteuses. Le caractère emblématique de ces milieux s’exprime par l’étendue, la monumentalité et la profondeur des vues qu’ils ouvrent ; mais aussi par leur richesse biologique et par la présence de nombreux éléments architecturaux témoignant des pratiques et traditions pastorales. Ils illustrent particulièrement l’évolution de la société et de l’établissement humain au cours des âges, sous l’influence de contraintes environnementales difficiles.

En savoir plus
Illustration paysage - Entente Interdépartementale des Causses et des Cévennes

Aux Cévennes

Crêtes et vallées

Les Cévennes, principalement schisteuses, constituent un réseau étroit et encaissé de vallées et de crêtes, s'élevant de 300 à 900 mètres. L'élevage, omniprésent, partagé entre les brebis et les chèvres, tire profit des milieux forestiers, notamment pour leur ombrage et leurs ressources fruitières (glands, châtaignes).

En savoir plus

Actus & événements

“La transhumance, déplacement saisonnier de troupeaux” inscrite au Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité par l’UNESCO

06 décembre 2023

“La transhumance, déplacement saisonnier de troupeaux” inscrite au Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité par l’UNESCO

Non classifié(e)

Un nouvel arrivant dans l’équipe des salariés de l’Entente

09 janvier 2024

Un nouvel arrivant dans l’équipe des salariés de l’Entente

Non classifié(e)

Nouveau Stagiaire à l’Entente

09 janvier 2024

Nouveau Stagiaire à l’Entente

Non classifié(e)

Les savoir-faire liés à la ganterie en pays de Millau inscrits sur la liste du Patrimoine Culturel Immatériel français

09 janvier 2024

Les savoir-faire liés à la ganterie en pays de Millau inscrits sur la liste du Patrimoine Culturel Immatériel français

Non classifié(e)

Voir toutes les actus